Deux rencontres : littérature albanaise

Organisateur(s) :BULAC, BULAC, Festival VO-VF

Festival VO-VF 2018 : Tables rondes organisées par la BULAC avec les écrivains Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka

Albania, Buildings, Architecture, Mangalem, Berat, Old Town

Albania, Buildings, Architecture, Mangalem, Berat, Old Town.

Quand : 6 – 9 octobre 2018 Où : Gif-sur-Yvette, Auditorium du Pôle des langues et civilisations

Deux événements pour deux rencontres. À l'occasion de leur passage en France, la BULAC vous propose de rencontrer les écrivains Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka, à Gif-sur-Yvette puis à Paris.

La première table ronde, axée sur les questions de traduction et d'autotraduction, aura lieu dans le cadre du Festival VO-VF. La deuxième rencontre, organisée (après le festival) dans l'auditorium de la BULAC, s'intéressera aux ombres portées de l'ère communiste dans la littérature actuelle, qu'elle s'écrive à l'intérieur ou à l'extérieur des frontières d'Albanie.

Festival VO-VF 2018. Table ronde sur la littérature albanaise
L'écrivain Ylljet Aliçka au Festival VO-VF 2018
Festival VO-VF 2018. Table ronde sur la littérature albanaise avec les écrivains Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka, à la BULAC
VO-VF 2018 TR littérature albanaise
VO-VF 2018 TR littérature albanaise
VO-VF 2018 TR littérature albanaise
Table ronde sur la littérature albanaise

Littérature albanaise, passage d'une langue à l'autre

Organisateur(s) :BULAC
L'écrivain Ylljet Aliçka au Festival VO-VF 2018

L'écrivain Ylljet Aliçka au Festival VO-VF 2018 (Grégoire Maisonneuve / BULAC).

Festival VO-VF 2018. Table ronde sur la littérature albanaise avec l'écrivaine Bessa Myftiu

L'écrivaine Bessa Myftiu au Festival VO-VF 2018 (Juliette Pinçon / BULAC).

Texte

Pourquoi écrire dans une autre langue que sa langue natale ? Qu'est-ce qui motive le choix par un auteur de l'auto traduction ou de la traduction par une tierce personne ? Quelle est la nature des échanges entre un auteur et ses traducteurs ? Comment cette littérature s'exporte-t-elle aujourd'hui et quels sont les obstacles et les enjeux de sa diffusion à l'extérieur des frontières albanaises ? C'est à ces questions ainsi qu'à celles que leur posera le public à l'issue de la rencontre que seront invités à répondre Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka.

Nos intervenants

Bessa Myftiu
Bessa Myftiu

Bessa Myftiu est née à Tirana (Albanie). Après des études de lettres et un doctorat en Sciences de l'éducation dans son pays, elle a enseigné la littérature à l’université puis fait un détour par le journalisme. Auteur de poèmes, de romans, de nouvelles et d’essais, elle a également écrit des scénarios, tel que le long métrage Ullka, coproduction Suisse-Albanie, où elle interprète le rôle principal. Par ailleurs, Bessa Myftiu a traduit de l’albanais vers le français l'œuvre de son père, écrivain et dissident, Mehmet Myftiu. Depuis 1991, Bessa Myftiu vit en Suisse. Elle a travaillé pendant une quinzaine d'années à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de Genève. Depuis 2013, elle enseigne à la Haute École pédagogique de Lausanne.

Ylljet Aliçka
L'écrivain Ylljet Aliçka au Festival VO-VF 2018

Ylljet Aliçka est écrivain, scénariste, réalisateur, titulaire d'un doctorat en sciences didactiques. Entre 1992 et 1997, il a été responsable des relations internationales au ministère de la Culture albanais puis, de 1998 à 2007, responsable de la Culture et de la Communication pour la délégation de la Commission européenne à Tirana. Ambassadeur d’Albanie en France de 2007 à 2013, il a également été le représentant personnel du président de la République albanaise auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie. Depuis 2013, Ylljet Aliçka est professeur en éducation et psychologie à l'Université européenne et enseigne également l'écriture de scénario à l'Université des Beaux-Arts de Tirana.

Irena Rambi
Irena Rambi

Irena Rambi est interprète de conférence en français/albanais pour les institutions françaises et européennes depuis plus de vingt-cinq ans. Elle est également enseignante de FLE à l’université Paris-Est Créteil et à l'université Paris Diderot. Elle a réalisé quelques traductions littéraires du français en albanais et de l’albanais en français. De 2018 à 2019, elle est chargée de collections pour le domaine albanais de la BULAC.

Clotilde Monteiro
Agent BULAC

Responsable de la mission Communication institutionnelle de la BULAC