Publié : 26.03.2021, mis à jour: 06.12.2021 à 20:54

Domaine Afrique

Le domaine Afrique de la BULAC rassemble des documents rares, tant en langues africaines qu'en français ou en anglais. De grands africanistes, tels Maurice Delafosse (1870-1926) et Henri Labouret (1878-1945) donnent la première impulsion aux collections, avant leur véritable expansion après la Seconde Guerre mondiale.

Kaskas berbères de l'Atlas et des oasis : les grandes architectures du Sud Marocain.

Kasbas berbères de l'Atlas et des oasis : les grandes architectures du Sud marocain (Paris, 1938), collections de la BULAC. Source de l'illustration.

Historique de la collection

Les disciplines les mieux représentées sont la littérature, la linguistique (avec de nombreux dictionnaires, grammaires et manuels) et l’histoire, suivies des autres sciences humaines et sociales, un secteur en pleine expansion.

Il est à noter que quelques manuscrits arabes d’origine africaine sont présents dans le  fonds des manuscrits arabes.

En 2005, le don Charles et Vincent Monteil vient notablement enrichir les collections : plus de 500 ouvrages ont directement trait à l’Afrique. Constituées tant des écrits mêmes de Charles et de Vincent Monteil, que de travaux historiques, ethnographiques et sociologiques sur l’Afrique de l’Ouest et d’ouvrages sur l’islam et ses spécificités en Afrique subsaharienne, leurs bibliothèques recèlent de précieuses grammaires et études sur les langues, datant pour certaines du XIXe siècle.

En 2012, les associations Pour mieux connaître le Tchad (PMCT) et l’Association française pour le développement de la recherche scientifique en Afrique de l'Est (ARESAE) ont fait don de leurs bibliothèques de recherche. Les ouvrages et revues relèvent de disciplines variées (géographie, préhistoire, anthropologie, histoire, religion, développement) ; une grande partie de cette documentation est en langue amharique et tigrigna, quelques exemplaires sont en langue oromo et somalie. Ces fonds sont actuellement en cours de traitement.

Le fonds du Centre d'études africaines de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) constitue un apport de plus de 24 000 ouvrages (livres, tirés à part et thèses) et d'une collection de périodiques. Il est intimement lié à l’histoire du Centre ainsi qu’à celle de l’enseignement africaniste dispensé dès la fin des années 1950 à l'EHESS. Centré sur l’anthropologie, la sociologie et l’histoire, cette bibliothèque intègre notamment les fonds Henri Brunschwig (histoire coloniale), Denise Paulme-Scaeffner, Noël Ballif (sur les Pygmées) ainsi qu’un fonds d’anthropologie sur le sida et un autre de littérature francophone.

Les collections du laboratoire "Société en Développement dans l'Espace et dans le Temps" (SEDET), riches de quelques 3 000 documents, comportent un ensemble unique de thèses et travaux universitaires, n’existant souvent nulle part ailleurs, concernant en particulier l’Afrique et le Maghreb. Elles constituent un apport particulièrement précieux pour les géographes.

Consultez également les ressources sélectionnées par le chargé de collections du domaine Afrique.

Marine Defosse
Responsable adjointe du pôle Développement des collections, chef de l'équipe AMOMAC et chargée de collections pour le domaine Afrique
marine.defosse@bulac.fr