Publié : 26.03.2021, mis à jour: 25.10.2021 à 17:15

Domaine Asie centrale

Le domaine Asie centrale qui n'a pas d'équivalent en France constitue un des secteurs les plus récents de la bibliothèque. Il englobe l’Afghanistan, le Kirghizistan, le Kazakhstan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan.

Texte

Ce secteur compte environ 8 000 ouvrages et une vingtaine de revues. Le domaine Asie centrale est issu des collections de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO). Il concerne 7 des langues parlées dans cette aire géographique : le pashto, le dari, le tadjik, le kirghiz, le kazakh, le turkmène et l’ouzbek, appartenant aux groupes de langues indo-iraniennes ou altaïques.

Les premières acquisitions sur ce secteur débutent vers 1930, durant l’ère soviétique. Mais ce fonds s’est surtout développé à partir de 2004 grâce à une convention de partage documentaire passée avec la Bibliothèque nationale de France. Ce fonds est à 80 % constitué d’ouvrages écrits dans des langues de la région, le reste des documents étant en russe. Le domaine Asie centrale n'a pas d'équivalent en France. Ce fonds est principalement constitué de manuels de langues et de traductions des grands textes classiques et modernes.

  • Les collections en magasins : 6 000 volumes communicables, dont les revues de plus de 10 ans.
  • Dans les collections de la Réserve sont réunis les ouvrages rares et précieux, consultables sous certaines conditions. Par exemple : Belin, François-Alphonse. Caractères, maximes et pensées de Mir Ali Chîr Névâii. Paris : Impr. Impériale, 1866.
  • Des revues en ligne. Par exemple : Central Asian Survey ; Regional Economic Outlook : Middle East and Central Asia, october 2010.

Consultez également les ressources en ligne sélectionnées pour le domaine Asie centrale.

Marine Defosse
Responsable adjointe du pôle Développement des collections, chef de l'équipe AMOMAC et chargée de collections pour le domaine Afrique
marine.defosse@bulac.fr