Publié : 14 juin 2024
http://bulac.fr/node/3152

La Bibliothèque numérique aréale (BiNA) évolue !

À la suite d’une montée de version de l’outil libre Omeka S sur lequel elle est basée, la BiNA évolue et propose désormais de nouvelles fonctionnalités.

La Bibliothèque numérique aréale (BiNA) évolue !

Exemple d'affichage d'un texte transcrit par HTR/OCR sur un document numérisé dans la visionneuse IIIF.

Une bibliothèque numérique enrichie et interopérable

La BiNA présente désormais de nouvelles fonctionnalités qui exposent les documents numérisés dans une logique de science ouverte et d'exploitation numérique avancée des images :

  • Ajout d’un identifiant unique de type ARK à tous les contenus numérisés et aux collections qui les rassemblent pour garantir l’identification pérenne de ces objets.
  • Présence d’URL pérennes basées sur ces nouveaux identifiants pour assurer la citabilité des ressources.
  • Métadonnées exportables dans cinq formats différents (CSV, TSV, JSON, JSON-LD, ODS).
  • Récupération facilitée du manifeste IIIF d’un document numérisé pour permettre sa diffusion et son exploitation dans toute visionneuse compatible avec le protocole d’interopérabilité IIIF.

La nouvelle version de la BiNA rend donc plus simple la réutilisation des documents présentés, qu’il s’agisse de les citer, de les retrouver ou encore de les comparer avec les documents d’autres bibliothèques numériques compatibles avec le protocole IIIF.

La nouvelle version de la BiNA exploite les extractions de textes des documents numérisés ayant fait l’objet d’un traitement par les techniques de reconnaissance d’écriture manuscrite (HTR) et de reconnaissance optique des caractères imprimés (OCR) dans le cadre du projet CollEx-Persée TariMa. Ces textes sont à présent affichés par la visionneuse en regard de chaque image.

Les fichiers d'extractions sont également téléchargeables en intégralité au format texte sur Internet Archive. Ils seront également prochainement déposés sur Nakala  au format text et xml alto.

Le sultan [du Maroc] regagne son palais à cheval après la cérémonie à la mosquée.

Le projet TariMa (Tārīẖ al-Maghrib - Écrire l’histoire au Maghreb à l’époque moderne et contemporaine) repose sur la valorisation scientifique et le traitement numérique des collections de manuscrits et d’imprimés maghrébins présents dans les bibliothèques françaises, en particulier...

Portrait de Noëmie Lucas

D’octobre 2020 à août 2021, la BULAC a accueilli Noëmie Lucas, post-doctorante auprès du GIS MOMM, pour organiser et animer une série de hackathons et de colloques autour des enjeux de philologie numérique des textes en écriture arabe, et...

Actualité de la numérisation patrimoniale : fonds Henry Viollet

Henry Viollet (1880-1955) a été une figure pionnière des études sur le patrimoine bâti islamique. Découvrez une partie de la riche documentation qu'il a rassemblée au cours de ses missions au Moyen-Orient (1904-1913) : les numérisations des 913 négatifs...

Symposium Koha 2016, Université Jean Moulin Lyon 3

La BULAC s'investit pour promouvoir le développement et l'utilisation du logiciel libre.