Le roman kurde moderne et contemporain

Organisateur(s) :BULAC

Deux tables rondes organisées par la BULAC, animées par Serdar Ay (BULAC) dans le cadre du Festival VO-VF.

Remparts de Diyarbakir (capitale non officielle du Kurdistan de Turquie), classés Patrimoine mondial par l'UNESCO.

Remparts de Diyarbakir (capitale non officielle du Kurdistan de Turquie), classés Patrimoine mondial par l'UNESCO.

Quand : 1 – 3 octobre 2016 Où : Gif-sur-Yvette, Auditorium du Pôle des langues et civilisations

Le public de Vo-Vf est un public très curieux et très impliqué. Il est rare qu’au cours d’une conférence, il n’y ait pas de questions pertinentes et touchantes. La présence de lecteurs très érudits n’empêche pas les autres de partager leur plaisir de simple lecteur. Je suis très frappée par la qualité de l’écoute. On vient ici non pour se montrer, mais bien aller aux nouvelles du monde, par la littérature et le travail des traducteurs. Je me souviens en particulier de la conférence consacrée à la littérature kurde : les questions fusaient ; les gens ne voulaient plus quitter la salle !

Hélène Pourquié, co-fondatrice du Festival Vo-Vf, dans un entretien pour Média Paris-Saclay en 2017

Pour aller plus loin :

L'expérience de la traduction dans le nouvel espace littéraire kurde

Organisateur(s) :BULAC
Visuel
Merdin

Merdin.

La table ronde du Festival VO-VF a été envisagée comme un contrepoint dans le programme de cette nouvelle édition, puisqu'il y sera question de traductions vers le kurde.

Serdar Ay a choisi d'inviter pour participer à cet échange, Fawaz Hussain et Ciwanmerd Kulek, deux des éminents initiateurs du renouveau de l'espace littéraire kurde. Cette rencontre abordera la question des nombreuses traductions effectuées vers le kurde depuis les années 2000 et publiées au Kurdistan et en Turquie. Celles-ci concernent notamment les œuvres des auteurs kurdes exilés en Europe (Suède, France, Allemagne, etc.), et ayant adopté la langue de leur pays d'accueil pour poursuivre leur œuvre. Ce phénomène singulier, initié localement par quelques intellectuels, écrivains et poètes a entraîné un dynamisme éditorial et une renaissance culturelle jusqu'alors inédits dans la région. Le corollaire de ce phénomène, dont parleront également les intervenants, est celui de la traduction vers le kurde de nombreuses œuvres du patrimoine littéraire occidental.

Déroulé de la table ronde

Texte
  • Présentation des collections de la BULAC par Alexandre Asanovic, responsable du pôle Développement des collections (BULAC) et co-animation de la rencontre avec Clotilde Monteiro, responsable de la Communication institutionnelle (BULAC).
  • Présentation par Serdar Ay de la langue kurde à travers ses principaux dialectes et les enjeux politiques qu'elle continue à véhiculer à travers son histoire récente.
  • Serdar Ay s'entretiendra ensuite avec Fawaz Hussain et Ciwanmerd Kulec pour explorer le paysage littéraire et éditorial kurde actuel.

Nos intervenants

Serdar Ay
PICTO intervenant extérieur

Doctorant en littérature kurde à l’Inalco, chargé de collections pour le domaine kurde à la BULAC de 2016 à 2018. Sa thèse porte sur l’histoire de la littérature kurde à partir des revues littéraires publiées en Turquie sous la codirection de Sobhi Boustani et M. Timour Muhidine. Il est également un des cofondateurs du comité de rédaction et de traduction de la revue Wêje û Rexne (Littérature et Critique), publiée à Diyarbakir (capitale non officielle du Kurdistan de Turquie) depuis 2014.

Fawaz Hussain
Fawaz Hussain

Fawaz Hussain est originaire du Kurdistan de Syrie, il vit à Paris où il enseigne le français. Romancier et traducteur, ses langues d'écriture sont le français et le kurde, il a notamment traduit Le Petit Prince de Saint-Exupéry et L'Étranger de Camus en kurde. Il est publié dans la collection des Livres jaunes de la maison d'édition Ayrinti (Istanbul, Turquie). Cette collection étant constituée des traductions des œuvres d'écrivains kurdes (toujours en exil ou pas) écrites dans la langue de leur pays d'adoption, Fawaz Hussain y fait figure d'exception puisque une partie de son œuvre est écrite directement en kurde.

Romans publiés en France : La Prophétie d'Abouna, Ginkgo éditeur, 2014 ; En direction du vent, éditions Non Lieu, 2010 ; Les Sables de Mésopotamie, éd. du Rocher, 2007; Le Fleuve, Méréal, 1997, réédité par les éditions du Rocher/Le Serpent à Plumes/ Motifs, 2006 Prof dans une ZEP ordinaire, éd. du Rocher /Le Serpent à Plumes, 2006.

Ciwanmerd Kulek
Ciwanmerd Kulek

Ciwanmerd Kulek est né en 1984 et vit à Istanbul. Il est romancier, nouvelliste, poète et traducteur.

Romans : Nameyek Ji Xwedê Re (A Letter to God), Lîs Editions, 2007 (2e édition chez Avesta, 2015) Otobês (The Bus), Lîs Éditions, 2010 (2e édition chez Avesta, 2015) Zarokên Ber Çêm (Children By The River), Lîs Éditions, 2012 (2e édition chez Avesta, 2015) ; Defterên Perîdankan (Notebooks of the Butterflies), Avesta, 2014.

Nouvelles : Çar Yek (One Fourth), Avesta Editions, 2015.

Recueil de poèmes : Strana Şev û Rojekê (Song of One Night and One Day), Avesta, 2016.

Traductions : Hetîketî (Disgrace), J. M. Coetzee, Lîs Editions, 2010 ; Li Ber Sikratê (As I Lay Dying), William Faulkner, Lîs Éditions, 2012 Berriya Şewitî (El Llano En Llamas), Juan Rulfo, short story, Lîs Éditions, 2013 ; Serencama Mirinekê (Chronicle of a Death Foretold), Gabriel García Márquez, novel, Lîs Éditions, 2013 ; Çîrokên Dubliniyan (Dubliners), James Joyce, short story, Lîs Éditions, 2013 Keleha Spî (The White Castle), Orhan Pamuk, novel, Lîs Éditions, 2014 Li Çiyayên Andê (Death in the Andes), Mario Vargas Llosa, Avesta, 2016.

Alexandre Asanovic
PICTO intervenant extérieur

Responsable du pôle Collections de la BULAC de 2012 à 2016. Membre du comité de rédaction de la revue Au sud de l’Est.

Clotilde Monteiro
Agent BULAC

Responsable de la mission Communication institutionnelle de la BULAC