Les Jeudis de la formation

Organisateur(s) :BULAC

La BULAC organise régulièrement des séances de formation professionnelle à destination de ses agents et des professionnels extérieurs.

Le 15 novembre 2018 à la BULAC, Sonja Ivanovic présente la Bibliothèque de la Matica srpska de Novi Sad

Le 15 novembre 2018 à la BULAC, Sonja Ivanovic présente la Bibliothèque de la Matica srpska de Novi Sad (Maxime Ruscio / BULAC).

Quand : 19 janvier 2017 – 30 juin 2022 Où : Salle de formation RJ. 24, Auditorium du Pôle des langues et civilisations
Texte

D'une durée de deux heures, ces séances abordent alternativement l'évolution des métiers et l'histoire des langues et des civilisations couvertes par l'établissement.

Informations pratiques

  • Les formations se déroulent en salle RJ. 24 (au rez-de-jardin de la bibliothèque) ou à l'auditorium du Pôle des langues et civilisations.
  • Les professionnels intéressés peuvent s'inscrire à une ou plusieurs de ces séances, dans la limite des places disponibles.
  • La BULAC ne délivre pas d'attestation de présence.

Les enjeux politiques des écritures : quelques exemples tirés des collections de la BULAC

Organisateur(s) :BULAC
Texte

Par Alexandre Asanovic (MNHN)

Visuel
Eve's Soviet-era keyboard

 

Eve's Soviet-era keyboard (By : tigerweet. CC : BY-NC-ND).

Les écritures nous apparaissent aujourd’hui comme les vecteurs de la plus grande partie des traditions littéraire et scientifique exprimées sur tous les continents.

Mais au-delà de ses fonctions de mémoire et de communication, l’écriture est chargée d’enjeux sémiotiques, de représentations symboliques, de connotations religieuse ou « identitaire » qui en font un objet particulièrement perméable aux ingérences politiques. Les exemples témoignant de l’intervention d’un pouvoir étatique afin de modifier, d’imposer ou d’interdire l’usage d’un certain type d’écriture concernent plutôt l’époque contemporaine et renvoient à des formes assumées de contrôle social, généralement (mais pas exclusivement) dans le cadre d’une problématique coloniale ou impériale.

Un des épisodes les plus emblématiques de la « politisation des écritures » est celui qui se déploie en URSS au lendemain de la révolution, tentative gigantesque destinée à transformer le paysage scriptural de l’ensemble de l’Eurasie, dont les paradoxes et les échecs laisseront un résultat contrasté mais déterminant pour les deux grandes régions concernées : un arc septentrional, de la Finlande au détroit de Béring, qui va surtout impliquer des langues finnoises, turco-mongoles et paléosibériennes ; un arc méridional, depuis Istanbul jusqu’à la frontière chinoise, qui concernera principalement les langues turques, caucasiennes et iraniennes.

Les collections de la BULAC, grâce à leur profondeur historique et à leur variété, gardent la trace de cette histoire mouvementée et invitent à interroger le rapport toujours mouvant entre langue, pouvoir politique et écriture.