Publié : 06 décembre 2022
http://bulac.fr/node/2822

Splendeurs des oasis d'Ouzbékistan

Exposition au musée du Louvre

23 novembre 2022 - 6 mars 2023

Pour cette exposition, la BULAC prête un manuscrit persan, issu de ses collections patrimoniales, datant de la fin du XVe siècle. Ce Recueil de textes d’astronomie et d’astrologie est, selon Francis Richard, ancien directeur scientifique de la BULAC : « Un témoignage sur l’activité de l’observatoire de Samarqand après la mort d’Ulug Beg, alors que l'on pensait que cet observatoire avait brutalement cessé son activité à la fin de son règne ».

Splendeurs des oasis d'Ouzbékistan

Fresque de Varaksha. Musée des Beaux-Arts Tashkent, Ouzbékistan (Art and Culture Development Foundation, Republic of Uzbekistan, Andrey Arakelyan).

1er folio du  manuscrit, présentant des poèmes, une figure de sphère et des notes d'astronomie

Recueil de textes d’astronomie et d’astrologie, 1475/1500. Collections de la BULAC, MS.PERS.83. Document numérisé accessible sur bina.bulac.fr

Ce Recueil de textes d’astronomie et d’astrologie est, selon l'ancien directeur scientifique de la BULAC, Francis Richard1 : « Un témoignage sur l’activité de l’observatoire de Samarqand après la mort d’Ulug Beg, alors que l'on pensait que cet observatoire avait brtutalement cessé son activité à la fin de son règne ». Entièrement numérisé, il est librement accessible dans la Bibliothèque numérique aréale de BULAC (BiNA), ainsi que sur la plate-forme Internet Archive ; sa description est également consultable sur le catalogue des archives et manuscrits Calames. Datant de la fin du XVe siècle, ce manuscrit comporte une reliure orientale de cuir noir. Il est constitué de tables composées après 1438 à Samarqand (date de 847H. au f. 8), sous la direction de الغ‌بیگ ابن شاهرخ, Uluġ Bēg b. Šāhruh. Y sont également indiqués le nom de son commanditaire, Uluġ Bēg b. Šāhruh, ainsi que le lieu de production : Samarkand (Ouzbékistan).

Un poème d’une cinquantaine de distiques, figurant dans le manuscrit, semble être attribué à محی الدین مغربی, Muhyī al-Dīn Maġribī.

D'autres tables présentes dans le document ont été rédigées par عماد بن جلال بخاری, ‘Imād b. Ğalāl al-Buhārī (cf. f. 88v), dans lesquelles il évoque des observations astronomiques faites à l’observatoire de Samarqand en محرم, Muharram 871H. (août 1466). L’ouvrage est dédié (f. 89) à سلطان ابو سعید بهادر گورکانی, Sultān Abū Sa’īd Bahādur Gūrkānī. On y apprend également que l’auteur avait auparavant résidé quelques temps à la Mekke.

  • 1 In Robert M. Kerr and Thomas Milo, (Ed.) Writings and writing from another world and another era (Festschrift J.J. Witkam), Cambridge: Archetype Press, 2011, p. 39-47.
Page figurant une table astronomique

Recueil de textes d’astronomie et d’astrologie, 1475/1500. Collections de la BULAC, MS.PERS.83. Document numérisé accessible sur bina.bulac.fr

Page figurant une table astronomique

Recueil de textes d’astronomie et d’astrologie, 1475/1500. Collections de la BULAC, MS.PERS.83. Document numérisé accessible sur bina.bulac.fr

Samarkand vue de la place Righistan

Le domaine Asie centrale qui n'a pas d'équivalent en France constitue un des secteurs les plus récents de la bibliothèque. Il englobe l’Afghanistan, le Kirghizistan, le Kazakhstan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan.

Samarcande, splendeur d'Ouzbékistan

La BULAC vous propose un choix de documents sur Samarcande, en écho aux expositions du musée du Louvre et de l'Institut du monde arabe.